Sélectionner une page

(Nouveau concept : le « thread » Twitter recompilé en article de blog)

Le grand mal de la politique est ce manque de transparence dans les débats internes (chez nos représentant·e·s). Conséquence négative qui me mine personnellement : « l’effet de pack », « ne jamais mordre la main du groupe qui me nourrit ». Ici à Montreuil ou à l’échelle nationale.

Il n’y a guère que chez le Parti Pirate qu’on entrevoit des concepts de transparence quasi absolue, de « démocratie liquide », etc… Ça redonnerait un peu de crédibilité publique, non ? Parce que ceux qui le font ne sont pas pourris par essence (trop facile).

Me rappelle cette campagne épique avec EpM aux municipales. Un gars fume son charass devant local, je suis avec lui l’esprit se libère. Il me dit « tout se fait dans notre dos ». « Bah non, copain. Tu pousses la portes, y’a une commission thématique, on a besoin de voix ».

Je terminerai quand même avec un petit dicton réactualisé : « Qui ne dit mot consent, mais qui dit mot crée, de facto, une nouvelle mouvance écologiste ».