Sélectionner une page

Je suis plutôt du genre efficace dans mes loisirs, sauf pour ce qui est des jeux vidéo. Le genre de gars assez maniaque pour lancer un podcast en fonction de la durée du trajet, à se dire… « hmmm, est-ce que j’écoute la chronique de Bruno Donnet qui dure entre 3 et 4 minutes, là, maintenant ? MMMnon, la rue du Faubourg Saint-Antoine, j’y suis presque, il me reste 2 minutes« .

Alors j’ai mes habitudes précises, je m’endors avec les « Cours du Collège de France » ou avec la voix rocailleuse de Jean-Claude Ameisen, « Sur les épaules de Darwin« , si j’ai un trou sans occupation cérébrale, je me poile sur le meilleur podcast jeux vidéo de la podcastosphère, « ZQSD« .

Chaque chose a sa place, chaque place a sa chose, mais le « Cosy Corner »… que dire ? Qu’en dire ?

C’est un objet assez peu commun, proche du boulot « d’improvisation préparée » à la Edouard Baer, mais l’exercice se fait en couple. Du « small talk » comme ils disent parfois. On a Medoc (Medhi Camprasse) et Moguri (Kevin Cicurel) qui se retrouvent toutes les deux semaines et parlent devant leurs micros. Ils débitent, sans pression, sans donner l’impression que le temps file sans nous, plus de deux heures.

Ça parle souvent de jeux vidéo, pas mal de littérature et de télévision ainsi que quelques anecdotes historiques, mais surtout, tout est dans le titre : « Cosy« , car ce sont deux personnes avec un sens de la répartie très aiguisée, un véritable sens de l’échange (souvent aidé par une liqueur faisant office d’invitée) et un humour parfois à hurler de rire, tout en restant dans un esprit très intimiste et la réelle impression d’être assis confortablement dans un canapé, en leur compagnie.

Je recommande vivement.

Et s’il vous en faut davantage; ils ont lancé une chaîne Twitch (alaiseblaze) et partagent de bons moments autour de belles pièces vidéoludiques.

J’ai beaucoup aimé cet épisode et la chronique « La possibilité salutaire de prendre la mer » (peu avant 1h06) :